Bibliographie de quelques livres importants sur les religions dans les relations internationales

La recherche sur la place des religions dans les relations internationales manquent parfois de visibilité alors que de plus en plus de travaux sont produits autour de ces questions. Afin de guider le lecteur, évoquons quelques ouvrages et livres collectifs particulièrement importants.

Au niveau bibliographique, citons en langue anglaise :

  • Douglas JOHNSTON, Cynthia SAMPSON (dir.), Religion, the Missing Dimension of Statecraft, New York, University Press, 1994.

  • Jack SNYDER (dir.), Religion and International Relations Theory, New York, Columbia University Press, 2011.

  • John ESPOSITO and Michael Martin WATSON (dir.), Religion and Global Order, University of Wales Press, 2000, 148 p.

  • Scott THOMAS, The Global Resurgence of Religion and the Transformation of International Relations, Palgrave Macmillan, 2005.

  • R. Scott APPLEBY, The Ambivalence of the Sacred: Religion, Violence and Reconciliation, 1999.

Ouvrages généralistes en français :

  • Philippe PORTIER et Frédéric RAMEL, Religieux et recherche stratégique, Les Champs de Mars, N°26, Paris, mars 2015, 170 p.

  • Alain DIECKHOFF et Philippe PORTIER, L’Enjeu mondial. Religion et politique, Paris, Presses de Science Po, 2017, 368 p.

  • Jean-Pierre BASTIAN, François CHAMPION, Kathy ROUSSELET (dir.), La globalisation du religieux, Actes du colloque de l’Association française de sciences sociales des religions du 5 et 6 février 2000, Paris, L’Harmattan, Collection « Religions et sciences humaines », 2001, 282 p.

Cite this article as: Pierre Baudry, Bibliographie de quelques livres importants sur les religions dans les relations internationales in Relations internationales, partis politiques et identité, 09/12/2017, https://religion.hypotheses.org/191.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.