Plaidoyer pour une étude des religions dans les relations et conflits internationaux

S’il existe un objet à développer, c’est sans doute l’étude  l’analyse du rôle des religions dans les relations internationales et dans les conflits contemporains.

L’analyse du facteur religieux dans la géopolitique moderne est dans une situation paradoxale. Objet de travaux innombrables en ce qui concerne « l’islamisme », mais d’une qualité parfois douteuse et de débats houleux, les études internationalistes et stratégiques peinent néanmoins à approcher les « religions » de manière systématique et cohérente dans leur paradigme ou champ d’étude. Quant aux études sur la paix et le rôle des religions dans le peacemaking, il reste encore largement à explorer en France contrairement aux Etats-Unis par exemple.

Notre approche se veut pluridisciplinaire en réunissant spécialiste d’aires régionales ou de religion (christianisme, islam, hindouisme…), d’internationalistes travaillant sur les nouveaux enjeux géopolitiques (acteurs non-étatiques, approche culturelle/constructiviste des RI…), de spécialistes en stratégie (aspects sociétaux des conflits, religion et violence…) et sur les processus de paix (peace building, commission vérité et réconciliation…).

Il est évident, cependant, que cet objet d’étude qui reste largement à explorer constitue un champ novateur qui exige qu’on fédère les forces et explore des domaines en partie inédits, mais essentiels. Notre intention, par conséquent, est d’arriver à un travail scientifique plus abouti qui évite que la question religions/relations internationales soit réduite à l’ « islamisme » ou au « terrorisme ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.